petites-reparations-en-plomberie

Quelques conseils et guides pour pallier les petits problèmes de plomberie

Il arrive parfois que vous soyez appelé à résoudre un problème de plomberie par vous-même Au travers de simples méthodes, découvrez comment repérer un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Nos conseils vous viendront aussi en aide quand vous devriez installer et remplacer des petits équipements sans l’aide d’un plombier.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Quand votre facture d’eau s’élève de façon inhabituelle par rapport à ce que vous devrez normalement consommer vérifiez le compteur car il s’agit certainement d’une fuite.

Commencez d’abord par couper le compteur. Ne le rouvrez pas avant au moins douze à vingt quatre heures.

Aidez-vous d’une machine à calculer, d’un bloc note, d’un crayon ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de la coupure et aussi lors de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant échappé de votre système de plomberie :

  • Stoppez l’eau du robinet niché en aval du compteur. Patientez au moins 12 à vingt quatre heures.
  • Relevez les indications de compteur. votre débit en eau se traduit en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler le niveau d’importance de fuite au cours des 12 à vingt quatre heures.
  • Reprenez votre bloc-note et stylo , notez de nouveau ce qu’affiche votre compteur d’eau après l’avoir rouvert . Laissez l’eau s’écouler de votre robinet tout en surveillant le compteur d’eau Le cas où ce dernier continue à tourner révèle la présence d’une fuite de canalisation d’eau . Coupez le compteur de nouveau pour pouvoir noter le résultat final. A l’aide de votre calculatrice trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. votre débit réel de fuite de tuyauterie se calcule en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez arrêté votre système d’alimentation en eau.
  • La fuite a été repérée, le débit et le volume de fuite d’eau sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire consiste à inspecter la totalité de vos installations pour combler la fuite d’eau .

une fuite au niveau de la tuyauterie : les bonnes attitudes à adopter

astuces-d-entretien-et-petites-reparations-en-plomberie

Une fuite d’eau plus ou moins importante se loge au niveau d’un raccord ou d’un tuyau défectueux.

  • Les deux produits les plus courants pour boucher un tuyau en Cu qui fuit :

Pour combler un tuyau en Cu, utilisez un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Lorsque la fuite d’eau provient d’un raccord :

Remplacez carrément de joint quand le problème de fuite réside au niveau d’un raccord.

  • Combler une fuite d’eau sur un tuyau en Cu à l’aide d’un mastic :

Pour colmater une fuite sur tuyau en cuivre , décapez délicatement le conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant avec un torchon bien propre ; abrasez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage réussi , choisissez une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Fractionnez le mastic pour en faciliter le malaxage . Une fois cela terminé , vous obtiendrez ensuite un ballon de teinte homogène et collant . Une fois cela accompli, appliquez directement le mastic sur la conduite. La surface de fuite est bien polie, le mastic est parfaitement malaxé aussi ; il ne reste plus qu’à y aplatir le produit colmatant Il vous suffit d’attendre le temps nécessaire pour laisser sécher et durcir le produit et ainsi permettre un bouchage efficace de votre tuyau fuyant.

  • Opérer un calfeutrage de fuite sur tuyau Cu : c’est facile en se servant d’un ruban adhésif spécial

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra aussi la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande pour l’appliquer dessus .

Votre facture d’eau a explosé à cause d’un raccord défectueux ? Comment y remédier ?

  • Le problème vient de la bague PVC ? il vous faudra la remplacer carrément. Si ce n’est pas le cas , il suffit de la resserer. le cas échéant ; remettez votre joint à la bonne place ou remplacez-le également.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie Cu

Le repérage d’où provient une fuite est une opération qui s’avère parfois complexe. Défaut de fabrication, soudage de piètre qualité, effet coup de bélier, micro-vibration, gel de tuyaux , défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct… Les causes et les origines sont nombreuses. Pallier une petite fuite, c’est plus facile avec un ruban ou mastic antifuite. Réparer un gros jet de fuite s’avère un peu plus délicat car nécessite l’assemblage d’un nouveau système de raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Il comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin distributeur en barres ou en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant durcisseur et adhésif est modulable avec les doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en cuivre .

  • Bande antifuite :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

 astuces de dépannage plomberie pour vos problèmes de fuite sur tuyau en PVC

  1. Coupez l’alimentation principale en eau , votre compteur

Après avoir arrêté le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie défectueuse .

  1. Tracez les zones à découper pour enlever la partie défectueuse et ôtez-la de votre tuyau en PVC

Muni de votre marqueur , commencez par démarquer , de part et d’autre, les zones à couper de la partie endommagée du tuyau en PVC.

  1. Les fragments résiduels doivent être totalement limés

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple petit couteau s’avère plutôt efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour abraser la surface de contact de votre tuyau fuyant en PVC.

  1. Maintenant, il vous faudra décrasser les surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout propre ; trempez-la dans de l’alcool pour purifier les manchons ; faites pareil pour les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de 3 à cinq cm .

  1. Le dégivrage des champs de contact, c’est maintenant que ça se déroule

Il est nécessaire d’opérer le dégivrage des zones de contacts pour en assurer l’adhérence à votre colle antifuite .

  1. Prenez votre mètre à ruban pour jauger les éléments de tuyau à remplacer

Métrez la partie à remplacer , retirez 1 cm de la longueur obtenue.

  1. Fragmentez le nouveau tronçon de tuyau :

Faites entrer le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer . Tracez la longueur à découper . Scindez le tube de remplacement ; polissez- en les zones de contacts .

  1. Il vous faudra maintenant les joindre :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le fragment de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui assurent la fixation de la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la poser totalement par terre .

  1. Pensez aussi à coller les zones de contact :

Pour encoller les zones de contact, vous avez 2 choix : Vous collez directement sur les surfaces déglacées soit à l’intérieur des manchons, soit par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être associé aux manchons :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors intégrer les manchons aux bouts du tuyau de remplacement , sans les faire tourner. Le tube neuf doit être ensuite enfilé de part et d’autre de chaque côté.

astuces pratiques pour changer son mécanisme de chasse d’eau

Stoppez le robinet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir et, videz la chasse d’eau en la tirant avant de d’opérer son remplacement.

  1. On ne démonte pas une chasse d’eau sans détacher son couvercle !

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la simplement ! De même pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la démonter consiste à la défaire complètement le son lien.

  1. Vous pouvez enfin dire adieu à votre ancienne chasse d’eau car il est temps de la retirer une bonne fois pour toutes

Prenez une clé plate ou clef à molette et dévissez l’écrou : la pièce qui lie votre robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez un mouvement de rotation de 90 ° dans le sens contraire à l’ aiguille d’une montre. Refaites la même opération pour pouvoir retracter l’écrou en plastique et détacher le robinet flotteur du réservoir.

  1. Pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau, commencez par séparer le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir du WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté retirez le réservoir et posez-le . Votre soin d’étanchéité usagé doit être retiré à son tour. Servez-vous d’ une clé spéciale pour ce faire.

  1. Un montage réussi d’une nouvelle chasse d’eau passe aussi par la restauration du réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être purifiée en premier. Replacez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau mais cette-fois à l’aide d’ une clé spéciale. Maintenant place à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli , la rondelle conique doit être insérée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Restaurez le robinet et le flotteur :

Préparez un joint à faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait , renforcez l’écrou de fixation du flotteur puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. en vous munissant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps . .

  1. Maintenant vous pouvez opérer la mise en place de la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 1/4 de tour dans le sens d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : cinq conseils utiles pour un détartrage réussi

  1. Première précaution à prendre avant de nettoyer un chauffe-eau : il vous faudra l’éteindre et le mettre hors tension

Commencez par débrancher le disjoncteur principal avant de procéder au détartrage de votre chauffe-eau .

  1. C’est maintenant que vous devez le vidanger

Pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire de procéder à une vidange.

  1. Après avoir vidangé le chauffe-eau , ôtez sa résistance !

Une fois votre vidange effectuée , il vous faudra démonter la résistance. Elle se situe sous le capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Chauffe-eau électrique : Pour garantir un nettoyage à succès, pensez aussi à laver la résistance

purifiez la résistance avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. A la toute dernière étape , pensez à replacer la platine et ensuite, remettez votre chauffe-eau en marche

Il suffit de remonter la platine pour votre chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche réinstallé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *